Appel à communications: Les familles face au veuvage en Europe (XIXe-XXe siècles)

Journée d’étude: Les familles face au veuvage en Europe (19è-21è siècle):
normes, pratiques et représentations

Argumentaire

Cette journée d’étude est la deuxième d’un cycle de trois journées d’études sur les Veuves, veufs et veuvages en Europe à l’époque contemporaine. (Pour avoir davantage de précisions sur le projet général: http://www.labex-ehne.fr/2014/04/22/journees-detude-appel-a-communication-veuves-veufs-et-veuvages-en-europe-a-lepoque-contemporaine-19e-21e-siecles/).
La première journée, Les institutions face au veuvage en Europe, s’est tenue le 8 décembre 2014 à Bordeaux. Elle a permis la réunion de chercheurs d’horizons différents (historiens, historiens du droit, sociologues, politistes…) qui ont pu apporter leur éclairage sur la manière dont le veuvage était pris en compte par les institutions publiques et privées des sociétés européennes du 19e siècle à nos jours. Elle a montré le caractère protéiforme de la prise en compte historique du veuvage et a mis en exergue les enjeux des évolutions sociétales actuelles.
Cette deuxième journée opère un changement d’échelle en se donnant pour objectif d’analyser l’impact du veuvage sur la famille ; le veuvage étant un phénomène démographique d’importance comme en témoigne l’exemple de la France avec, en 2013, plus de 4 000 000 personnes veuves (dont 3000 000 femmes) et près de 550 000 orphelins (sources Fondation OCIRP).
Le terme de “famille” est entendu ici comme “un ensemble de personnes ayant des liens de parentés par le sang ou par alliance”, définition assez large permettant de penser cette structure sociale selon les nombreuses formes qu’elle a pu prendre au cours des deux siècles passés dans les différents pays européens. Dans ce cadre, le veuvage n’est pas envisagé dans sa définition trictement juridique. Pourront ainsi répondre à cette définition les conjoints survivants d’une relation officialisée ou non par le mariage. De même la famille inclut toutes les générations (des grands-parents aux enfants) et les membres plus ou moins éloignés (frères et soeurs, oncles et tantes, cousin.e.s…)
Le décès d’un de ces membres, – notamment quand celui-ci ou celle-ci était le ou la chef/fe de famille ou son/sa conjoint/e – , bouleverse le fonctionnement interne de la famille : des démarches juridiques sont entreprises pour officialiser le décès et les nouvelles relations que ce décès entraîne entre les membres de la famille, des rituels sont accomplis pour acter le nouvel état matrimonial, des stratégies sont envisagées pour pouvoir faire face à des situations économiques souvent fragilisées, ou encore les relations interpersonnelles et les rôles de chacun.e sont redéfinis… Dans ce nouveau contexte familial, quelle place est accordée au veuf ou à la veuve par les autres membres de la famille et, inversement, comment ceux-ci sont sollicités par le / la conjoint survivant.e pour faire face à cette nouvelle situation? D’ailleurs dans quelle mesure le veuf ou la veuve peut se départir de cette “famille” et des normes que, éventuellement, celle-ci lui impose?
Trois sous-thématiques pourront guider les propositions de communication:
→ Les normes qui entourent le veuvage (rituels funéraires, conventions de deuil, place des orphelins…)
→ Les pratiques induites par le veuvage (remariage, reprise d’entreprises familiales, gestion de patrimoine, sollicitation des enfants, démarches spirituelles, parcours psychologiques…)
→ Les représentations culturelles du veuvage (comparaison des représentations des veufs et des veuves dans les arts et la littérature, place et perception des enfants auprès des parents veufs…)
Une attention toute particulière sera accordée aux propositions incluant une réflexion sur la relation parents/enfants ou la place des orphelin.e.s dans la reconfiguration familiale engendrée par le veuvage.
Le comité scientifique attend des propositions sur les pays européens autres que la France, ou une étude comparée. La dimension genrée est également attendue.

Aspects pratiques

Comité d’organisation :
Peggy Bette (CERHIO, Rennes 2)
Christel Chaineaud (CAHD, Bordeaux)

 

Comité scientifique :
• Peggy Bette (CERHIO, université Rennes 2)
• Christel Chaineaud (CAHD, université Bordeaux)
• Martine Cocaud (CERHIO, université Rennes 2)
• Magali Della Sudda (centre Emile Durkheim, Sciences Po-Bordeaux)
• Françoise Leborgne-Uguen (université de Bretagne occidentale-Brest)
• Yannick Marec (GRHIS, université Rouen)
• Simone Pennec (université de Bretagne occidentale-Brest)
• Paulette Robic (IEMN-IAE, université Nantes)
• Bruno Valat (centre universitaire Jean-François Champollion-FRAMESPA- université Toulouse 2)
• David G. Troyansky (Brooklyn College et le Graduate Center, City University of New York )
• Olivier Vernier (ERMES, université Nice-Sophia Antipolis)
• Fabrice Virgili (IRICE, université Paris 1)

 

Date et lieu de la journée :
Lundi 5 octobre 2015 à Rennes

 

Modalités de soumission des propositions de communication :
Les propositions de communication devront contenir les informations suivantes :
• Nom, prénom
• université ou laboratoire de rattachement
• fonction
• Titre envisagé de la communication
• Texte de 2 à 3 000 signes en français ou en anglais précisant le contenu, la méthodologie et les sources
La date limite de soumission des propositions de communication pour la première journée est le 8 juin 2015. Le comité scientifique répondra dans un délai d’un mois.
Les propositions de communication sont à adresser à veuvages.europe@gmail.com
Pour toutes informations complémentaires : veuvages.europe@gmail.com

 

English Version

 

Workshop : Families toward Widowhood in Europe (19e-21e)
Standards, Practices and Representations

 

Call for paper

This workshop is the second of a cycle of three on Widows, widowers and widowhoods in Europe in the contemporary period (for more details on the general project : http://www.labex-ehne.fr/2014/04/22/journees-detude-appel-a-communication-veuves-veufs-et-veuvages-en-europe-a-lepoque-contemporaine-19e-21e-siecles/).
The first wokshop, Institutions and widowhood in Europe (December 8th, 2014, Bordeaux) allowed researchers’metting of different horizons (historians, historians of law, sociologists, political analysts). They gave their point of view on how widowhood was taken into account by public and private institutions in the European societies from the 19th century to our days. This workshop highlighted the institutions’ historical diversity and the current societal issues.
This second workshop wants to analyse widowhood impact on families because widowhood is still an important demographic phenomenon (for example in France, in 2013, there are more than 4 000 000 people in widowhood (3000 000 widows) and nearly 550 000 orphans (according to Fondation OCIRP).

The term “family” is understood here as a set of people having family relationships : blood relationships or alliance. This definition allows to think family according to the numerous forms which it was able to take during the last two centuries in the differents European countries. The widowhood is not envisaged in its strictly legal definition : it includes for example surviving spouses, married or not. In the same way, family includes all the generations (grandparents to the children) but also all the others members as brothers and sisters, uncles and aunts, cousins…

The death of one members of the family upsets the internal functioning of the family. Widowhood involves numerous practices at the social level. What are the conventions surrounding this marital status? To what extent did individuals, confronted with needs and diverse desires, respect them, resist them and/or develop them ? In this new family context, what place is granted to the widower or to the widow by the others members of the family? How these others members of the family are requested by the widow or the widower to deal with this new situation? What are the power relations in the family?

 

Three sub-themes will guide the paper proposals :
→ The traditions and the laws surrounding widowhood (Funeral rites, conventions of mourning, place of the orphans)
→The social realities of widowhood (Remarriage, private asset management, request of the children, spiritual steps, psychological routes)…
→The cultural representations of widowhood (Comparison of the representations of the widowers and the widows in the arts and the literature, the place and the perception of the children with the parents widowers…)

A particular attention will be granted to the proposals including an analysis on the relationship between parents and children or the place of orphans in the family reconfiguration.

The proposals must give an analysis on an European country other than France or a compared analysis. They should also include a gender dimension.

Into practice

Steering committee
Peggy Bette (CERHIO, Rennes 2)
Christel Chaineaud (CAHD, Bordeaux)
Scientific committee
• Peggy Bette (CERHIO, université Rennes 2)
• Christel Chaineaud (CAHD, université Bordeaux)
• Martine Cocaud (CERHIO, université Rennes 2)
• Magali Della Sudda (centre Emile Durkheim, Sciences Po-Bordeaux)
• Françoise Leborgne-Uguen (université de Bretagne occidentale-Brest)
• Yannick Marec (GRHIS, université Rouen)
• Simone Pennec (université de Bretagne occidentale-Brest)
• Paulette Robic (IEMN-IAE, université Nantes)
• Bruno Valat (centre universitaire Jean-François Champollion-FRAMESPA- université Toulouse 2)
• David G. Troyansky (Brooklyn College et le Graduate Center, City University of New York )
• Olivier Vernier (ERMES, université Nice-Sophia Antipolis)
• Fabrice Virgili (IRICE, université Paris 1).

 

Dates and places of workshops
Day 2 : Families toward Widowhood: Standards, Practices and representations, on Monday, october 5th 2015, Rennes
Forms of the proposals of communication : text from 2 to 3000 signs in French or in English with name, university or institution. The text must include sources and methods.

Deadline of submission : in june 8th, 2015
Thanks for sending your proposal of communication to veuvages.europe@gmail.com

For more enquiries : veuvages.europe@gmail.com


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *