Conférence Genre & Europe: Couples pendant la Grande Guerre

Jeudi 16 avril 2015, Clémentine Vidal-Naquet, secrétaire générale du Labex EHNE, a présenté ses recherches sur les couples en France pendant la Grande Guerre. A travers l’examen de plus de soixante-dix correspondances, elle a étudié la manière dont les couples  maintiennent, par ce qu’elle nomme « le pacte épistolaire », leurs liens affectifs, malgré la séparation imposée par la guerre.

Elle a ainsi souligné la tension exercée par le risque permanent de la mort du combattant au front, l’expression de l’absence et du désir de l’autre dans les correspondances ou encore la persistance du quotidien et de l’ordinaire dans ces relations épistolaires.

Gerd Krumeich, professeur à l’université de Düsseldorf, a initié une discussion stimulante sur les difficultés propres à l’écriture de l’histoire de l’intime.

IMG_0104


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *