Divan historique: Maren Röger, Intimité, violence et prostitution en Pologne occupée, 1939-1945

Le 1er décembre prochain à 18h aura lieu au Goethe-Institut de Paris la prochaine séance du « divan historique » (IHAP/Goethe Institut Paris, LabEx EHNE, CEGIL de l’Université de Lorraine). Vous y êtes tous très cordialement invités.

Maren Röger (Université d’Augsburg) présentera son ouvrage  Kriegsbeziehungen. Intimität, Gewalt und Prostitution im besetzten Polen 1939 bis 1945 [intimité, violence et prostitution en Pologne occupée, 1939-1945), Fischer, Francfort, 2015. L’intervention sera suivie d’un débat avec Corine Defrance, Stefan Martens et Ulrich Pfeil.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il était formellement interdit
aux membres de la Wehrmacht, aux hommes de la SS et aux policiers déployés en Pologne à partir de 1939 d’avoir des contacts avec les Polonaises, parce qu’elles étaient « de race inférieure ». Ce qui n’empêcha pas de nombreuses relations sexuelles. Parfois consenties, elles pouvaient aussi être marquées par la violence brutale, et souvent les femmes vendirent leur corps pour survivre. Maren Röger, historienne à l’Institut historique allemand de Varsovie, décrit avec sensibilité ces contacts
et présente les mesures prises par la Wehrmacht et la SS : ouverture
de bordels d’un côté, sévère sanction des relations amoureuses de l’autre. Maren Röger nous offre une plongée inédite dans le quotidien
de l’occupation, la politique raciale nazie et le destin tragique de ces femmes. 

  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *