Ida Blom (1931-2016) nous a quittés

Ida Blom avait été désolée de ne pouvoir participer en juin 2013 au premier colloque de notre équipe (Pour une histoire genrée de l’Europe. État des lieux et perspectives) mais le projet du labEx l’enthousiasmait. Pionnière de l’histoire des femmes et du genre en Scandinavie, professeure à l’Université de Bergen, elle avait en effet dirigé une histoire globale des femmes, qui parut en norvégien et danois en 1992-1993 (au même moment que l’Histoire des femmes en Occident) : Cappelens kvinnehistorie. Dans ses propres recherches qui portent sur le contrôle de naissances, les maladies vénériennes ou bien encore sur la construction des États nations et des États providence, elle privilégiait depuis plus de vingt ans une approche comparée et transnationale. Citons par exemple : Medicine, Morality, and Political Culture. Legislation on Venereal Disease in Five Northern European Countries, c.1870 – c.1995 (2012). Très engagée pour la promotion de son champ de recherche, Ida Blom fut également cofondatrice, en 1987, de la Fédération internationale pour la recherche en histoire des femmes (FIRHF/IFRWH) et sa première présidente de 1990 à 1995. La Fédération compte aujourd’hui une quarantaine de sections nationales, dont l’association Mnémosyne en France.

Françoise Thébaud

 

 

Bergen, Norge, 12. februar 2013. Historiker og kjønnsforsker Ida Blom (82) fotografert på sitt hjemmekontor på Søreide. Halve gulvet har vært dekket av et hav av Lego i over 20 år. FOTO: EIVIND SENNESET

Bergen, Norge, 12. februar 2013. Historiker og kjønnsforsker Ida Blom (82) fotografert på sitt hjemmekontor på Søreide. Halve gulvet har vært dekket av et hav av Lego i over 20 år. FOTO: EIVIND SENNESET


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *