Séance 2 – Séminaire Genre & Europe

 

Deuxième séance du séminaire « Genre & Europe », 3 avril 2014

 

Séance 2 – Le genre des révolutions européennes :

l’exemple de 1848

Jeudi 3 avril 2014, Institut historique allemand, Paris, 15 h – 17 h

Sans titre1

Gabriella HAUCH (Université de Vienne)

« Femmes et rapports de genre dans les révolutions de 1848-1849 »

intervention en allemand, traduction simultanée en français

Discussion animée par Sylvie APRILE (Université de Lille III)

IMG_1837

 

 

Gabriella Hauch a présenté une analyse de la période autour des révolutions de 1848, où se développe une représentation bourgeoise et polarisée des caractères sexués et des rapports sociaux de sexe.  Le « sexe » devient alors un critère d’in- ou d’exclusion des institutions centrales de la modernité : famille ; politique, sciences et armée. L’exposé s’est articulé autour de trois questions principales : comment fonctionnait l’exclusion des femmes dans les institutions propres aux sociétés modernes, institutions créées par les hommes et pour les hommes ? Quels espaces féminins institutionnalisés les femmes ont-elles créés dans ce contexte ? Comment les rapports de sexe ont-ils été mis en scène dans ces interstices ? La présentation de Gabriella Hauch s’est intéressée plus particulièrement à la révolution de 1848/49 et à la place des femmes dans ce mouvement, en l’illustrant de nombreuses iconographies d’époque.

 

– Pour télécharger le programme intégral du séminaire :

SEMINAIRE GENRE & EUROPE


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *