Parution – Féminisme et prostitution dans l’Angleterre du XIXe siècle : la croisade de Joséphine Butler, éd. par Frédéric Regard

Coll.: Les fondamentaux du féminisme

Lyon: ENS éditions 2013

Lien vers le site de l’éditeur: http://catalogue-editions.ens-lyon.fr/fr/livre/?GCOI=29021100310120

 

Description:

Cet ouvrage est une introduction à la vie et à l’œuvre de l’Anglaise Josephine Butler (1828-1906), qui précipita une révolution du regard porté sur la prostitution à l’époque victorienne.
Cette féministe largement méconnue fut la fondatrice en 1869 de la Ladies National Association, dont le but était d’obtenir l’abrogation des « lois sur les maladies contagieuses », dispositif qui faisait porter l’entière responsabilité de la propagation de la syphilis dans les armées de l’Empire britannique sur les prostituées. Lorsque les lois furent finalement abrogées en 1886, c’est tout le rapport au corps de la femme qui avait été redéfini.
Ce livre met à la disposition du lecteur des traductions des textes majeurs de cette grande féministe, dont la pensée se déploie à la croisée de la sociologie, de l’économie, de la médecine et de la théologie. Ces textes ne furent jamais réunis en un ouvrage majeur, car ce sont pour beaucoup des transcriptions de conférences données lors de tournées de mobilisation de l’opinion publique dans les villes anglaises. Les traductions proposées ici sont précédées d’un essai critique, où les liens de Josephine Butler avec la littérature populaire sont également analysés : le mélodrame lui offrit l’occasion de redéfinir les responsabilités de chacun ; sa passion pour les enquêtes et le journalisme d’investigation jeta les fondements d’une forme nouvelle, le detective novel.

 

Sommaire

Introduction : Josephine Butler et son époque
Le contexte familial
Les premiers combats féministes
L’engagement contre les lois sur les maladies contagieuses
La campagne contre les lois sur les maladies contagieuses

Essai : Lost. Josephine Butler et le mystère des filles perdues

Le problème : l’extension des lois sur les maladies contagieuses
Pouvoirs, sexualités, résistances
Le spéculum, la femme et le peuple
Une question de normes

Les arguments : féminisme, droit coutumier et morale
L’argument féministe
L’argument constitutionnaliste
L’argument moral
L’argument religieux

Les stratégies : puissances du texte
L’agitation politique
Dramaturgies
Ruses d’écriture

Conclusion — La nouvelle image de la féministe : hérétique, sociologue et détective

 

ANTHOLOGIE

Le contexte
Le débat précédant l’adoption des lois sur les maladies contagieuses
1. William Tait, « Le madeleinisme : enquête sur l’étendue, les causes et les conséquences de la prostitution à Édimbourg » (1840)
2. William Rathbone Greg, « La prostitution » (1850)
3. Anonyme, « Le péché écarlate » (1863)
4. Anonyme, « Les maladies vénériennes dans l’armée et dans la marine » (1864)
5. William Acton, « La prostitution considérée sous son angle moral, social et sanitaire à Londres et dans d’autres grandes villes et villes de garnison avec des propositions pour le contrôle et la prévention des  maux qui en découlent » (1857, 1870)

La réception du combat de Josephine Butler
Les partisans des lois
1. Anonyme, « L’Association des dames et les lois sur les maladies contagieuses » (1870)
2. Anonyme, « le contrôle de la prostitution » (1870)
Les adversaires des lois
1. Collectif, « Vox Populi » (1871)
2. Extraits de discours de James Stansfeld (1874-1875)
3. Annie Besant, « La légalisation de l’esclavage des femmes en Angleterre » (1876)
Textes de Josephine Butler

L’appel à la révolte
1. « L’appel des dames à la révolte » (1869)
2. Lettre de Josephine Butler au docteur Garth Wilkinson  (1870)
3. « La constitution violée » (1871)
4. « Quelques mots adressés aux femmes sincères » (1872)
La question sociale
1. Lettre de Josephine Butler à Frederic Harrison (1868)
2. « Lettre aux mères d’Angleterre » (1881)
La question morale
1. « Grand rassemblement de femmes » (1870)
2. « La relevabilité morale des prostituées » (1870)
3. « Souvenirs personnels d’une grande croisade » (1896)
4.  « Les sociétés de la pureté et les travailleurs de la pureté’ » (1897)
La question politique
1. « Discours prononcé par Josephine E. Butler à Wigan, le vendredi 20 mai 1870 »
2. « Lettre aux membres de l’Association nationale des dames, août 1875 »
3. « L’État policier » (1879)
La question religieuse
1. « Rassemblement à Birmingham » (1871)
2. « La pureté sociale » (1879)
3. « Le renouveau et l’extension de la cause abolitionniste » (1887)
Tableau chronologique
Index des noms
Index des notions
Bibliographie sélective


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *