Parution – Fanny Bugnon, Les amazones de la terreur, Payot 2015

Fanny Bugnon publie chez Payot (Bibliothèque historique) Les amazones de la terreur. Sur la violence politique des femmes, de la Fraction Armée rouge à Action directe.

Présentation de l’éditeur

Durant le dernier tiers du XXe siècle, de nombreuses femmes rejoignirent les rangs d’organisations politiques violentes comme la Fraction armée rouge allemande, les Brigades rouges italiennes ou Action directe en France. Certaines tuèrent. Les médias surpris de cette violence féminine les appelèrent “amazones de la terreur” et créèrent pour elles une nouvelle catégorie, celle de la “femme terroriste”. Dans ce livre pionnier, croisant les mutations du militantisme de l’après-68 et l’essor de la deuxième vague féministe, Fanny Bugnon propose une réflexion de fond sur le sujet encore tabou de la violence politique des femmes et une étude sur les mouvements révolutionnaires radicaux qui offre des résonances très actuelles, en particulier avec l’engagement des femmes dans les attentats sur tous les fronts.

Fanny Bugnon, docteure en histoire, enseigne à l’université Rennes 2.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Julie Le Gac (26 mars 2015). Parution – Fanny Bugnon, Les amazones de la terreur, Payot 2015. Genre et Europe. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ozg6


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search