La grande collecte des archives de femmes continue

Dans le cadre des Rendez-vous de l’histoire de Blois, une table ronde « Pourquoi une grande collecte sur les archives de femmes? » était  organisée par les Archives nationales et l’association Mnémosyne, en présence de Françoise Thébaud (auteure du rapport sur le sujet, 2017), Julie Verlaine, présidente de l’association Mnémosyne, et Fabrice Virgili

Devant un public nombreux, Françoise Thébaud a d’abord rappelé les diverses initiatives de collecte ou de rassemblement des archives de femmes : la Bibliothèque Marguerite Durand, dès 1931 ; l’Association pour l’Autobiographie, fondée en 1992 à Ambérieu en Bugey, et qui a notamment lancé l’initiative Filles de Mai ;  les Archives du féminisme, hébergées par la Bibliothèque universitaire d’Angers.

Puis  Françoise Banat-Berger, directrice des archives nationales et  Constance de Vergnette, conservatrice au département des archives privées des archives nationales, ont présenté la grande collecte lancée le 9 juin 2018, ainsi que ses premiers résultats.

Pour finir,  Julie Deslondes, directrice des archives départementales du Calvados, a présenté le don d’Annette d’Ornano, femme politique, ancienne présidente du Conseil général du Calvados, en espérant que cette initiative en suscite d’autres !  La collecte continue dans tous les centres d’archives


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.