Appel à contributions – Le genre à l’épreuve de l’incertain

Que devient le genre dans un contexte d’incertitude ? Dans la continuité thématique du congrès « Penser l’incertain » de l’AISLF, à Rabat en juillet 2012, le présent appel à contributions vise à explorer quelques-unes des manifestations contemporaines de l’incertain, au regard des rapports sociaux de sexe ou de genre, dans différents contextes sociaux (travail, famille, école, espace public, partis politiques, etc.).
Assiste-t-on, de manière inexorable, à une recomposition plus inégalitaire des rapports de genre que par le passé ? Ou a contrario, les processus d’individuation caractéristiques de la « deuxième modernité » constituent-ils un frein au renforcement des inégalités entre les sexes en période de « crise » ? Dans quelle mesure le principe d’égalité entre les sexes, la relative désinstitutionalisation des normes régissant les différences de sexe et l’autonomisation des destins individuels par rapport au genre sont-ils révisés, renforcés ou bien annulés en période d’incertitude ? Les contextes d’incertitude ouvrent-ils une brèche dans les systèmes de domination (Le Feuvre, 2014) ? Le caractère éminemment risqué des anciennes « certitudes » sociales, notamment pour les femmes, pourrait en effet ouvrir les horizons des possibles, pour des groupes sociaux dominés dont les destins étaient autrefois certains et prévisibles.
Ce dossier thématique de la revue SociologieS entend présenter des travaux originaux et empiriquement fondés, émanant de jeunes chercheur·e·s comme de collègues plus confirmé·e·s. Il invite à interroger les effets de l’incertain sur les institutions, les processus sociaux et/ou les trajectoires (familiales, professionnelles, sociales, militantes, etc.) et plus fondamentalement le système de genre, pour en saisir les effets potentiellement inventifs et innovants, dans différents contextes géographiques et sociaux.

Responsables du numéro: Marie-Carmen Garcia (Prof. des Universités, Université Paul Sabatier Toulouse III) & Nathalie Lapeyre (Maîtresse de Conférences, Université Toulouse II – Le Mirail).

Date limite des propositions d’article : 30 juin 2014
________________________

Les auteur-e-s des propositions sélectionnées doivent envoyer les propositions d’article avant le 17 novembre 2014. Les articles devront être compris entre 25 000 et 35 000 caractères espaces compris. Consignes de rédaction aux auteur-e-s : < http://sociologies.revues.org/289 >
AISLF
Protocole de rédaction: Les articles proposés au Comité de rédaction doivent être originaux, ne pas avoir été soumis ailleurs et ne pas avoir été publiés dans une autre langue. Les articles n’excèderont pas les 35.000 signes (incluant tableaux, graphiques et bibliographie) et devront être accompagnés d’un court résumé d’une dizaine de lignes (en anglais et  français) et de 5 mots clé (en anglais et français).

L’auteur-e fournira les renseignements suivants: son nom, son adresse, son numéro de téléphone, son adresse électronique ainsi que son titre et son établissement de rattachement. Les textes seront examinés de façon anonyme par deux lecteurs externes (ou trois s’il n’y a pas entente sur l’évaluation). Les articles soumis présenteront des résultats de recherche originaux et des qualités telles que la lisibilité et la pertinence par rapport à la problématique générale du numéro.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search